La Croix-Rouge monégasque mène depuis plusieurs mois une opération destinée à capitaliser son expérience dans le domaine de la solidarité internationale. Amélioration des pratiques, partage des connaissances et développement d’une expertise sont les objectifs recherchés.

Monaco, le 11/09/17

La Croix-Rouge monégasque œuvre depuis près de 70 ans au bien-être de tous, et est reconnue à Monaco et dans le monde pour son action auprès des plus vulnérables. Elle couvre aujourd’hui 5 domaines d’activité : les premiers secours, la santé publique, la mobilisation de la jeunesse, l’activité sociale, ainsi qu’une branche internationale très active.

Depuis des décennies, la société nationale de Croix-Rouge monégasque participait systématiquement à la réponse d’urgence à la suite de catastrophes humanitaires, en fournissant principalement un soutien financier aux opérations de terrain grâce au formidable réseau créé par le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, présent dans 190 pays.

En 2007, sous l’impulsion de S.A.S. le Prince Albert II de Monaco, Président de la Croix-Rouge monégasque, la section humanitaire internationale voyait le jour. Depuis 10 ans, cette section s’efforce de développer des projets de solidarité internationale visant à apporter un appui aux sociétés nationales dans des pays où les vulnérabilités sont importantes, tout en contribuant au renforcement des capacités de ses partenaires sur le terrain.

Ainsi, en continuant à participer financièrement aux opérations d’urgence dans le monde, la Croix-Rouge monégasque a développé une expertise dans des projets auprès de populations qui sont particulièrement vulnérables dans des domaines comme le social, la protection de l’enfance, la sécurité alimentaire ou l’eau, l’hygiène et l’assainissement.

Un premier atelier de capitalisation a eu lieu à Monaco avec les chefs de projets du Burkina Faso et de la Côte d’Ivoire. Il a visé à partager l’expérience de la conception et la mise en œuvre d’un projet d’eau, hygiène et assainissement dans ces deux pays.

Un second atelier aura lieu fin novembre au Burkina Faso sur la problématique des jeunes filles aides familiales.

Partage d’expérience, boîte à outils, témoignages, facteurs de réussite, obstacles surmontés, points de vigilance et leçons tirées, autant d’informations qui pourront être utilisées dans la mise en œuvre de nouveaux projets.

Plus d’informations : Anne Danziger
Section Humanitaire Internationale de la Croix-Rouge monégasque
+377 97 97 68 15 // adanziger@croix-rouge.mc
Votre panier est vide