Mon Panier : 0 Article(s)

Je fais un don

Pour aider la Croix-Rouge monégasque à agir auprès de ceux qui sont en difficulté

J'achète des goodies

J'aide la Croix-Rouge monégasque différemment, en achetant des goodies en ligne

Je m'engage

Je deviens bénévole pour aider la Croix-Rouge monégasque à agir au quotidien

La Croix-Rouge monégasque en déplacement à Genève

Un franc succès pour la Grande Braderie de la Croix-Rouge monégasque

Témoignage

Clara Quillévéré, stagiaire à la Section Humanitaire Internationale

 

Pendant six mois, Clara, étudiante en master dans le management d’événements internationaux à Bordeaux, a apporté son aide à la Croix-Rouge monégasque au sein des différents centres accueillant des migrants. Son but : leur faire oublier, pendant quelques instants, leur situation à l’aide d’activités thématiques. Retour sur ses six mois de stage, sa motivation, son enthousiasme.

Lorsque l’on voit Clara pour la première fois, cette jeune fille douce, discrète mais aussi pleine d’entrain, on n’imagine pas tout le travail qu’elle a dû fournir durant ces six mois de stage auprès de jeunes en situation irrégulière. En raison de la Covid-19, les offres de stages que l’on fait habituellement dans son domaine d’étude étaient quasi inexistantes. Elle a vu à la Croix-Rouge monégasque l’opportunité de travailler dans l’associatif.

« Je voulais faire de l’humanitaire, c’est super important et intéressant, on se sent utile. La Croix-Rouge étant reconnue dans le monde entier, ça aide énormément parce que ce que l’on fait a plus de poids. Monaco est un monde à part, c’est intéressant de voir comment ça fonctionne et comment on peut aider les autres tout en étant en Principauté. »

Trois fois par semaine, Clara, accompagnée de bénévoles, se rendait au sein des centres pour migrants (lundi et vendredi au centre Orméa à Sainte-Agnès et le mercredi au centre Caritas de Vintimille).

« Ma mission principale se concentrait sur l’organisation d’activités au centre Orméa. Au quotidien, c’est mettre en place des activités, c’est gérer des bénévoles, des programmes, la communication avec le centre. Mais c’est surtout chercher ce qui peut être intéressant, puiser dans toutes ses ressources pour essayer de trouver ce qui pourrait les intéresser et leur changer les idées. On est là pour ça. »

Novice dans le milieu humanitaire, et après avoir côtoyé de nombreux jeunes migrants en situation délicate, Clara a pu se rendre compte de la complexité du monde dans lequel ils vivent.

« J’ai l’impression que mon monde a quintuplé de volume, on en parle beaucoup, mais tant que tu n’es pas sur le terrain ce n’est pas pareil, je me sens beaucoup plus petite, insignifiante. C’est assez incroyable, ça a changé la vision que j’avais du monde. J’ai rencontré des personnes exceptionnelles, des gens qui agissent par conviction, et quand tu fais quelque chose par conviction c’est mieux. Gérer des bénévoles sur place, communiquer avec le centre et apprendre à travailler en harmonie avec eux c’est très formateur. C’est dans la communication et dans le contact avec les autres que j’ai énormément évolué. »

L'actualité de la Croix Rouge Monégasque

24.11.2021
Don de la Fondation Santa Devota en faveur de la Croix-Rouge monégasque

Monaco, le 23/11/2021 – Partageant des valeurs communes autour des enjeux humanitaires, environnementaux et de l'éducation en Principauté, la Fond...

Découvrir l'actualité  
23.11.2021
Une Lumière pour Noël

Pour la seconde année consécutive, Fight Aids Monaco et la Croix Rouge monégasque en partenariat avec la Mairie de Monaco, reconduisent, du vendred...

Découvrir l'actualité