Depuis maintenant deux années consécutives, la Croix-Rouge monégasque a mené avec succès des ateliers auprès des deux classes de 7ème de l’école FANB sur le rocher. A l’issue de ces animations, tous se sont mobilisés pour le Monaco Collectif Humanitaire.

Du 6 novembre 2015 au 4 février, chaque semaine, les bénévoles de la Croix-Rouge monégasque ont mené sept modules autour de thématiques aussi variées que l’alimentation, la prévention des accidents de la vie courante, les migrants et les réfugiés, les principes et valeurs humanitaires, ou les lois de la guerre, auprès des élèves de deux classes de 7ème de l’école FANB, accompagnés par leurs enseignantes respectives, Madame Debat et Madame Leven.

Annemarie Engelberts, responsable bénévole de ces activités, raconte : « Les ateliers sont nés parce que je suis maman d’élèves dans cet établissement et également membre bénévole à la Croix-Rouge monégasque. J’avais participé à plusieurs animations « jeunesse », notamment lors de la journée mondiale de la Croix-Rouge (qui se tiendra cette année le 30 avril à l’espace Léo Ferré, ndlr). J’ai été rapidement enthousiaste face à l’intérêt que les petits participants portaient aux informations que nous leur donnions. »

  • Un premier contact avec le monde de l’humanitaire

Tous les ateliers ont été pensés et adaptés pour être compris et assimilés par de jeunes enfants. Plusieurs supports pédagogiques (films, magazines, photos ou jeux) ont été réunis pour l’occasion. « Les messages sont courts, pour laisser beaucoup de temps aux échanges avec les enfants et pour répondre à leurs nombreuses questions », commente Annemarie. Lors du dernier module, les enfants ont participé à un quizz ludique sur ces apprentissages et ont tous gagné de petits souvenirs de la Croix-Rouge.

« Pour la plupart, c’était un tout premier contact avec le monde de l’humanitaire. Ils ont pu porter sur le monde et l’actualité un regard différent. S’ils sont sensibilisés à un si jeune âge, ils ont plus de chance d’acquérir une ouverture d’esprit par rapport à ces problématiques, une fois adultes » conclut la jeune maman.

  • Vente de gâteaux au profit du Monaco Collectif Humanitaire

Pour donner un sens à leur participation, à l’initiative d’une des institutrices, chaque classe a fabriqué ses propres gâteaux qu’elle a vendus au sein de l’école, notamment à l’occasion de la fête du Carnaval. Certains enfants ont également fait des gâteaux chez eux et les ont vendus dans le voisinage.

« Nous avons dû leur expliquer, avec des mots à leur portée, l’objectif du Monaco Collectif Humanitaire, afin qu’ils puissent eux-mêmes parler de la cause pour laquelle ces gâteaux ont été préparés et vendus. Ce fut un vrai moment d’apprentissage. Les élèves étaient ravis et fiers de contribuer ainsi au financement de l’hospitalisation d’un enfant. Que souhaiter de mieux ? » s’enthousiasme Madame Debat, l’une des institutrices.

La totalité des recettes, qui s’est élevée à 523€, a été reversée au Monaco Collectif Humanitaire, regroupant plus de 20 organismes de solidarité afin de permettre à des enfants atteints de pathologies cardiaques ou orthopédiques, inopérables dans leur pays d’origine, d’être transférés et accueillis pour une intervention chirurgicale délicate à Monaco, avant de rejoindre leur famille. Depuis 2008, grâce à cette chaîne de solidarité, plus de 270 enfants ont ainsi pu être sauvés…

La Croix-Rouge monégasque tient un rôle phare dans cette chaîne de solidarité, puisqu’elle est en charge de la comptabilité du collectif, ainsi que de la logistique du voyage de l’enfant, tout comme de la sélection, de la formation et de l’accompagnement des familles d’accueil pour les petits malades.

« J’ai beaucoup aimé que chaque vendredi, des personnes viennent nous expliquer différentes choses, et j’ai compris qu’il y avait des gens et des pays qui étaient en difficulté. J’ai appris plein de choses grâce à eux ». Une belle conclusion de Shaylee, qui du haut de ses 10 ans peut être fière de sa contribution à une société plus solidaire… L’expérience sera probablement renouvelée l’année prochaine, à la demande générale.

Votre panier est vide