L’Afrique de l’Ouest connaît depuis décembre 2013 la plus grave épidémie d’Ebola depuis l’apparition du virus.

La maladie s’est propagée en deux phases, tout d’abord en Guinée Conakry, puis depuis le mois de juin 2014 de manière très préoccupante au Libéria, en Sierra Leone et au Nigéria. Ces pays, sous équipés en infrastructures sanitaires, sortis récemment de guerre civile sont en état d’alerte.

La difficulté des équipes internationales à accéder aux zones contaminées compliquent l’identification, la prise en charge des malades et rend difficile toute tentative de circonscription de l’épidémie.

Information et présence auprès des populations @IFRC

Suite aux 6 appels lancés (Sierra Leone, Guinée, Liberia, Sénégal, Nigéria et l’appel coordonné régional) depuis le mois d’avril par la Fédération Internationale aux Sociétés Nationales de Croix-Rouge et de Croissant-Rouge, la Croix-Rouge Monégasque (CRM) a attribué près de 100.000 € d’aides en faveur des pays touchés par le virus.

En plus des aides financières accordées, la CRM a élaboré avec la Croix-Rouge locale du Burkina Faso un plan de préparation à une éventuelle épidémie d’Ebola. Même si plusieurs cas ont été suspectés, aucun cas n’a encore été avéré. Pour autant, 1.500.000 personnes sont concernées par ce plan, entièrement pris en charge par la Croix-Rouge Monégasque, qui comprend notamment la formation de 225 volontaires, l’achat de matériel et produits de désinfection et la sensibilisation des populations de la région Est.

Il est donc temps d’agir et de se mobiliser contre ce fléau. 39 millions de bénéficiaires sont concernés et à ce jour seulement 64 % des fonds nécessaires ont été récoltés…

Pour toute demande d’information complémentaire, contactez la CRM :
au : +377.97.97.68.00
Votre panier est vide