NIGER – PROJET DE LUTTE CONTRE LA MALNUTRITION

Le Niger est un pays enclavé en Afrique de l’Ouest. Il compte plus de 15,3 millions d’habitants, parmi lesquels 63% vivent sous le seuil de pauvreté monétaire. Le Niger est en situation de crise alimentaire depuis plus de 10 ans.

La spiruline, variété d’algue bleue, facilement cultivable, et ne nécessitant pas une grande quantité d’eau, pourrait être un complément alimentaire peu cher et efficace pour les populations présentant des carences alimentaires. Très riche en acides aminés, vitamines, sels minéraux, oligo-éléments et acides gras essentiels, la spiruline est un produit dont la culture peut être facilement développée. Dans la région de Dosso, une ferme produit de la spiruline de qualité, et 10 familles vivent directement de ce travail..

Contexte

Les problèmes de sécurité alimentaire sont au cœur des débats. En 2009, sur 6,8 milliards d’habitants dans le monde, plus d’un milliard de personnes souffrait de malnutrition. Parmi elles, 265 millions de malnutris vivent en Afrique Sub-saharienne.

Suite à de mauvaises conditions climatiques et à l’augmentation du prix des denrées alimentaires, le Niger fait aujourd’hui face à une crise alimentaire : plus de la moitié de la population, soit 7,8 millions de personnes, est confrontée à une situation de pénurie, et le taux de malnutrition est en augmentation.

Objectifs

  • Permettre à 700 enfants et femmes allaitantes de reprendre une alimentation équilibrée et de sortir de l’état de malnutrition. Le mélange « misola + spiruline » produit localement est proposé comme alternative locale aux produits généralement utilisés, qui sont issus du commerce international ;
  • Sensibiliser la population à la spiruline et aux bonnes pratiques d’hygiène et d’alimentation ;
  • Réaliser une étude comparative afin de confirmer les qualités nutritionnelles de la spiruline en cas de crise alimentaire, en prévision de programmes étendus de lutte contre la malnutrition au Sahel.

Résultats obtenus

Enquête en cours de validation

Perspectives

  • Développer l’utilisation de la spiruline dans d’autres Sociétés de Croix-Rouge afin de lutter contre la malnutrition des enfants et des femmes enceintes.
  • Développer la mise en culture de spiruline et ainsi créer de l’emploi tout en venant en aide aux populations

 

 

Voir la carte des projets

Fiche Projet

Objet : Distribution de spiruline en tant que complément alimentaire

Bénéficiaires : 700 enfants et femmes allaitantes

Partenaire : Croix-Rouge nigérienne

Budget: 40,000 Euros

Période : Septembre 2010 à janvier 2011

Rechercher un projet
Votre panier est vide
Redimensionner les textes
Contraste augmenté