DE MILAN A LOUMBILA

Un centre polyvalent pour la Croix-Rouge du Burkina Faso

A l’international, la Croix-Rouge monégasque agit principalement au Burkina Faso où elle conduit, avec la Croix-Rouge burkinabè, des projets dans le domaine de la santé, de l’enfance, de la sécurité alimentaire, de l’eau, l’hygiène, l’assainissement, ou encore des premiers secours.

Aujourd’hui, ces deux sociétés de Croix-Rouge, appuyées par leur gouvernement respectif, relèvent leur plus gros défi humanitaire : transformer le pavillon de Monaco de l’Exposition universelle de Milan 2015, pour en faire l’élément central d’un centre de formation et d’hébergement innovant et durable près de Ouagadougou (capitale du Burkina Faso).

Ce complexe de 6 hectares qui ouvrira ses portes dès 2017 à proximité du futur aéroport international, sera composé du pavillon (salles de conférence et de réunion, espace de restauration), de modules d’hébergement, de terrains de sport, d’une structure de secours nautiques, d’une zone maraîchère et d’un champ photovoltaïque. 85% des fonctions du pavillon seront conservées et le bâtiment répondra aux normes HQE (Haute qualité environnementale).

Le centre aura pour vocation première la formation dans le domaine des premiers secours, au niveau national, mais aussi dans toute la sous-région ouest-africaine. La Croix-Rouge du Burkina Faso pourra utiliser ces infrastructures, mais aussi les mettre à disposition d’autres organisations dans le cadre de manifestations, évènements et congrès. Enfin, des formations professionnelles, notamment dans le secteur de l’hôtellerie et de la restauration, pourront y avoir lieu, pour les personnes vulnérables. Les revenus générés par ce centre permettront à la Croix-Rouge burkinabè de faire face aux défis humanitaires du pays, classé 183ème sur 187 en terme d’indice développement humain.

© Nick Danziger / Croix-Rouge monégasque
Votre panier est vide