Depuis trois ans maintenant, la Croix-Rouge monégasque organise des ateliers auprès de deux classes de 7ème de l’école FANB en faveur du Monaco Collectif Humanitaire.

 

©CRM

Monaco, le 12 avril 2017 – Voilà trois années consécutives que les bénévoles de la Croix-Rouge monégasque organisent des interventions auprès des élèves de l’école primaire FANB de Monaco. Au côté de leur enseignante et des bénévoles, les élèves des deux classes de 7ème découvrent le Mouvement Croix-Rouge et ses différentes actions.

Annemarie Engelberts, bénévole en charge de ces ateliers depuis leur mise en place et Ange Munyakasi, bénévole de la section humanitaire internationale à la Croix-Rouge monégasque, éprouvent toujours autant de plaisir à mener ces différentes interventions :  « Chaque année, nous organisons sept modules de 30 minutes environ autour des différentes thématiques de la Croix-Rouge. Par exemple, depuis le début de l’année, nous avons abordé deux sujets essentiels : la situation des migrants et le droit des enfants ».

Sensibiliser les enfants au monde de l’humanitaire

Souvent éloignés de la réalité, ces élèves, âgés de 11 ans pour la plupart, s’étonnent de découvrir le triste quotidien de certains enfants du même âge. La Croix-Rouge devient alors le moyen de contribuer, à leur niveau, au bien-être de personnes dans le besoin. Les ateliers, adaptés à leur âge pour une meilleure compréhension, varient au fur et à mesure des années et permettent une première approche au monde humanitaire.  « L’idée est de leur montrer toutes les facettes de la Croix-Rouge monégasque. Notre rôle est essentiellement informatif, mais qui sait, cela peut potentiellement révéler de futurs bénévoles ».  Raconte Annemarie.

Les élèves mettent la main à la pâte

La vente de gâteaux au profit du Monaco Collectif Humanitaire rencontre chaque année un réel succès.

©CRM

Auprès de leur institutrice respective et dans une ambiance conviviale, les enfants réalisent des gâteaux destinés à être vendus aux autres élèves ou au personnel de l’établissement. A 2€ la part, chacun éprouve la fierté de contribuer à l’amélioration de la santé d’un enfant en absence de soins. « Moi, je vais essayer de faire des gâteaux à la maison que je vais vendre à mes voisins pour apporter plus de dons aux enfants malades ». Commente Ana Fiona, 11ans

Chaque année, les jeunes élèves parviennent à récolter une centaine d’euros destinés à être versés au Monaco Collectif Humanitaire, organisme chargé d’accueillir des enfants malades provenant de pays défavorisés et en attente d’une intervention chirurgicale. Cette année, le montant des dons s’élève à 220€, une aide précieuse pour ces enfants ne pouvant être opérés dans leur pays d’origine.

Retrouvez toutes les informations complémentaires sur le site du Monaco Collectif Humanitaire : www.mch.mc

 

Votre panier est vide