L’association s’est organisée pour recevoir plus de 100 équipiers secouristes étrangers sur des dispositifs de grande envergure à l’occasion du Grand Prix historique et du Grand Prix de Formule 1 de Monaco.

Monaco, le 18/05/18

Troisième sport le plus regardé, suivi par 80 chaînes de télévision, rediffusé auprès de 800 à 900 millions de spectateurs, le Grand Prix de Formule 1 suscite bien des passions.  Et chaque année, près de 200 000 personnes affluent vers Monaco, un territoire de 2km2. Un réel défi pour les professionnels de la sécurité et des premiers secours.

Comme pour presque toutes les grandes manifestations de la Principauté, la Croix-Rouge monégasque participe au dispositif de secours de cet évènement phare, avec une mobilisation importante de bénévoles infirmiers et secouristes, dont une partie arrive des quatre coins de l’Europe : équipiers des sociétés nationales de Croix-Rouge allemande, britannique, belge, française, italienne, luxembourgeoise, mais aussi Samaritains fribourgeois et genevois rejoignent les bénévoles monégasques lors des deux courses :

  • Pour le Grand Prix Historique, du 11 au 13 mai, 50 bénévoles de la Croix-Rouge monégasque et 70 bénévoles d’autres Sociétés nationales de la Croix-Rouge ont participé au dispositif. Ils ont notamment procédé à l’évacuation d’un pilote en ambulance Croix-Rouge vers le Centre Hospitalier Princesse Grace.
  • Pour le Grand Prix F1, du 24 au 27 mai, pas moins de 70 membres bénévoles de la Croix-Rouge monégasque et 150 bénévoles d’autres Sociétés nationales sont mobilisés !

« Il faut savoir que nos volontaires ne sont pas uniquement dans les tribunes. Avec la quantité de personnes circulant sur Monaco, nous sommes également présents dans les zones périphériques, comme la Fan Zone sur la Place d’Armes ou à la gare» explique Philippe Giuffra, membre du staff.

Six  salariés coordonnent l’évènement, comme Maria-Cécile Vanmoen, qui sera au poste de commandement situé pour la première fois dans la salle du nouveau centre de formations de la Croix-Rouge monégasque. « Le « PC98 » permet d’organiser les équipes sur le terrain. Nous sommes en relation directe avec la Direction Course dans laquelle siège : notre direction,  les pompiers, les médecins et l’Automobile Club de Monaco ».

La préparation et l’organisation sont certainement les deux aspects les plus importants pour gérer un tel dispositif :

  • Côté préparation, vendredi 11 mai dernier, une simulation d’un accident occasionnant de nombreuses victimes a permis aux personnels médicaux et de secours de se préparer à un accident grave. Une éventualité à laquelle chaque équipier doit être préparé.
  • Côté organisation, les équipiers de la Croix-Rouge monégasque mettent tout en œuvre pour accueillir leurs pairs dans les meilleures conditions. Innovation cette année, une formation en ligne ludique et participative a été préparée pour tous. Le traditionnel briefing des équipiers, la veille de l’évènement, permet de faire un dernier point sur l’organisation, et des moments d’échanges interculturels conviviaux sont organisés.

« C’est super de pouvoir échanger sur nos différentes techniques, de voir comment, dans  d’autres pays, les secouristes sont formés et travaillent. Et puis, la Croix-Rouge, c’est une grande famille. Quand on vit des moments intenses comme ceux-ci, on n’a qu’une envie, c’est de recommencer » conclut Philippe Giuffra.

Votre panier est vide
Redimensionner les textes
Contraste augmenté